Yamachiche
– Deux seigneuries pour tous les exilés

Située à l’ouest de Trois-Rivières, sur la rive nord du lac Saint-Pierre, la municipalité d’Yamachiche fait partie de la municipalité régionale de comté de Maskinongé en Mauricie. Elle est délimitée à l’est, par la rivière Yamachiche et à l’ouest, par la petite rivière Yamachiche qui traverse le centre urbain… L’histoire d’Yamachiche se confond avec celle … Voir la suite

Saint-Jean-sur-Richelieu
– Un seigneur écossais pour L’Acadie

Situé dans la partie ouest de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, dans la municipalité régionale de comté du Haut-Richelieu en Montérégie, le village historique de L’Acadie fait aujourd’hui revivre la plus ancienne paroisse du Haut-Richelieu, fondée en 1782… La paroisse servait une population catholique composée en majorité d’Acadiens de retour de déportation vers les colonies anglo-américaines, … Voir la suite

Saint-Jacques
– Un curé si dévoué et attentionné

Située à 50 km au nord de Montréal, Saint-Jacques est la plus ancienne municipalité de la municipalité régionale de comté de Montcalm. Elle est aussi considérée comme le berceau acadien de la région de Lanaudière, un havre de bien-être pour les Acadiens… La paroisse de Saint-Jacques fut fondée en 1772 par des familles de réfugiés … Voir la suite

Saint-Grégoire
– Une paroisse gagnée de haute lutte

Saint-Grégoire est un quartier de la ville de Bécancour dont il occupe la partie ouest, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, face à Trois-Rivières. Au cœur du quartier, face au boulevard de Port-Royal, se trouve l’église de Saint-Grégoire-le-Grand, chef d’œuvre de l’architecture religieuse du Québec… Sa construction s’échelonna de 1803 à 1806, après que … Voir la suite

Saint-Gervais
– Les terres isolées du seigneur de Saint-Michel

La municipalité de Saint-Gervais est située dans la municipalité régionale de comté de Bellechasse, au cœur de la région de la Chaudière-Appalaches, immédiatement à l’est de la ville de Lévis. Elle doit son nom à la paroisse de Saint-Gervais et Saint-Protais, fondée en 1780, en l’honneur des deux jumeaux martyrs chrétiens romains du 1er siècle, … Voir la suite

Carleton-sur-mer
– Les hérons de Tracadièche sont toujours là

Dans la baie des Chaleurs, à l’ouest de Bonaventure, la ville de Carleton-sur-mer s’est imposée comme un lieu de villégiature unique en Gaspésie, grâce à ses deux bancs de sable abritant un havre naturel au microclimat doux, au pied du mont Saint-Joseph. C’est à coup sûr la sécurité et le charme de ce barachois qui … Voir la suite

Bonaventure
– Le havre naturel idéal pour les réfugiés

Au bord de la baie des Chaleurs, la ville de Bonaventure est blottie dans l’estuaire de la rivière du même nom qui forme un havre naturel et profond parfaitement abrité (un barachois). Elle fut fondée en 1760 ou 1761 par plusieurs familles acadiennes qui fuyaient le poste de Petite-Rochelle après la défaite française de la … Voir la suite

Pointe-à-la-Croix
– Le dernier bastion de Petite-Rochelle

Dans l’estuaire de la rivière Ristigouche, au fond de la baie des Chaleurs, se trouve le lieu historique national de la Bataille-de-la-Ristigouche, à 3 km à l’ouest de la municipalité de Pointe-à-la-Croix. Ce site historique commémore la dernière bataille navale de la Guerre de Sept Ans entre Français et Anglais pour la possession de la … Voir la suite

Québec (ville)
– Un refuge temporaire pour les Acadiens

A l’été 1756, la guerre de Sept Ans entre Français et Anglais venait d’être déclarée officiellement au printemps, mais l’affrontement franco-anglais était engagé en Amérique du nord depuis deux ans. C’est à ce moment que les premiers réfugiés acadiens arrivèrent à Québec, après en avoir reçu l’autorisation du dernier gouverneur de la Nouvelle-France, Pierre de … Voir la suite

mattis fringilla porta. risus adipiscing odio Sed elit. felis vel,