Richmond
– Double déportation pour les Acadiens exilés en Virginie

Alors que la déportation des Acadiens visait un nettoyage ethnique de «sujets indésirables de Sa Majesté», il est indéniable que les terres fertiles endiguées de Grand-Pré et d’ailleurs en Nouvelle-Écosse (perçue comme la 14ème colonie britannique d’Amérique) étaient aussi prisées par les autorités de la Nouvelle-Angleterre pour leurs récoltes abondantes. En 1755, Charles Lawrence était … Voir la suite

Boston
– Au Massachusetts, les règles de droit ont prévalu

À quelques exceptions près, la répartition des 961 déportés acadiens dans plus d’une centaine de communautés à travers le Massachusetts s’est faite avec gentillesse, dans le respect de la Loi au soin des habitants de la Nouvelle-Écosse (traduction) adoptée le 6 mars 1756. Cette loi humanitaire obligeait les autorités locales à fournir, aux frais de … Voir la suite

Philadelphie
– Mourir en Pennsylvanie dans l’anonymat le plus complet

En novembre 1755 lorsque les premiers Acadiens débarquèrent sur l’île Province, là où se trouve aujourd’hui la piste 8/26 de l’aéroport international de Philadelphie, ils étaient les plus dépourvus des pauvres dans la ville des Quakers qui comptait environ 13,000 âmes. Pour ces humanistes philadelphiens, l’égalitarisme, la charité et la liberté de religion étaient des … Voir la suite

New York
– La cuisine acadienne et les seigneurs new-yorkais en province

L’île des Gouverneurs (Courtoisie de 6SQFT)

En 1756, New-York était une ville de migrants qui comptait plus de 13,000 habitants. La plupart de ces immigrés étaient des jeunes serviteurs sous contrat d’engagement. En paiement de leur traversée transatlantique ceux-ci s’engageaient à travailler pour une durée spécifique. Ils venaient surtout de la Grande-Bretagne et ne recevaient aucun salaire. Cependant, les «engagés» étaient … Voir la suite

Annapolis
– Le Maryland se souvient des Acadiens

Quatre voiliers britanniques transportant plus de 900 exilés acadiens arrivèrent à Annapolis, Maryland, dans la neige à la fin novembre 1755. À partir de là, ils furent dispersés autour de la baie Chesapeake, notamment à Princess Anne, Port Tobacco, Oxford et Baltimore. Face aux difficultés, à la discrimination et à la pauvreté environ 350 d’entre … Voir la suite

Savannah
– En Géorgie, les Acadiens ont été reconnus pour leur contribution

Retournez dans l’histoire du peuple acadien à travers les gravures sur les plus anciennes pierres tombales du cimetière Oak Grove à St. Marys en Géorgie. Certains Acadiens de Beaubassin ont préféré retourner en Géorgie plutôt que de s’établir dans une Louisiane espagnole après avoir quitté Saint-Domingue (Haïti). Leur plus grande tristesse en Géorgie fut de … Voir la suite

Donec nec accumsan velit, risus. non quis mattis ipsum at